[[I have just lived something extraordinary this week-end thanks to my victory at the DEFI WIND in Gruissan (Aude) - France!///J’ai vécu quelque chose d’extraordinaire ce week-end grâce à une Victoire sur le Défi WIND à Gruissan dans l’Aude!]]

[[To summarize quickly, the DEFI WIND is the biggest windsurfing event in the world, with 1200 riders registered, more than 10 000 enthusiasts on the same spot, and all the windsurf elite from the last 30 years to compete all together with all the amateurs. And I just won title after a big fight during 4 races with some unbelievable weather conditions and some wind up to 80 miles/hour...///Pour faire simple, cet événement était tout simplement le plus gros jamais organisé dans le monde de la Planche à Voile avec pas mois de 1200 inscrits, certainement + de 10 000 passionnés réunis, l'élite du sport de ces 30 dernières années (pas moins de 100 titres de Champion du Monde), bref le Top du Top! Et, je viens tout juste de remporter cette épreuve qui s'est courue sur 4 manches dans des conditions dantesques et un vent ayant soufflé à plus de 130 km/h...]]

[[I still cannot believe this victory; it is really incredible for me to win this event on the spot where I learnt windsurfing...///Je n'en reviens toujours pas, c'est vraiment extraordinaire de gagner cette compétition sur un plan d'eau qui m'a vu grandir et progresser au fil du temps.]]  

La compétition a démarré jeudi, sans vent pour les inscriptions. Le temps que tout se mette en place et que le briefing ait eu lieu, la tramontane s'est levée et non des moindres, avec tout de suite un vent autour des 100 km/h pour la première course. Pas moins de 1100 personnes au départ et seulement 300 à l'arrivée! 800 abandons, c'est pour dire la difficulté de la course et les conditions extrêmes pour ce début d'événement! Pour ma part, ce fut une très bonne entrée en matière avec, après une grosse bagarre avec 2 autres concurrents mais aussi envers moi-même, une magnifique victoire pour cette 1ère manche. 

Le lendemain, nous avons pu courir une nouvelle manche dans un vent un peu moins fort, mais plus courte pour permettre à plus de compétiteurs de prendre le départ. Après un très bon départ, c'était une nouvelle victoire pour moi dans cette manche d'un peu plus de 20 kms. Samedi matin, en arrivant sur le spot, j'ai senti qu'il se passait quelque chose. Le vent était vraiment fort, comme rarement je l'avais vu. J'ai alors préparé la plus petite voile possible et je suis parti sur l'eau avec. Une nouvelle course était lancée, j'avais déjà navigué dans ce type de conditions, mais jamais durant une course. les rafales soufflaient quand même à plus de 110-120 km/h, de la folie, un vrai défi. Cette fois-ci, j'ai décroché la seconde place derrière Antoine Albeau (20 fois Champion du Monde...) après une manche difficile en essayant d'éviter les chutes, possibles à tout instant dans ces conditions. 

Défi-manche-2-jibe-1-web.jpg

Le dimanche, pour le dernier jour, les conditions étaient plus légères, plus raisonnables on va dire, parfaites pour conclure cette édition. Au briefing, le directeur de course annonça qu'on ne ferait qu'une seule et unique manche pour conclure et terminer avec 4 courses et donc une discarde (suppression de la plus mauvaise manche pour le classement général). Après quelques rapides calculs, je savais que j'avais gagné et personne ne pourrait remonter au classement général! Mais, j'avais à coeur de bien finir cette édition déjà incroyable...

Parti un peu en retard de la plage, j'ai tout de même pris un super départ et je m'envolais en tête vers la 1ère bouée pour remporter une nouvelle manche dans des conditions fantastiques avec les 1199 autres compétiteurs sur l'eau! 3 manches sur 4 remportées, difficile de faire beaucoup mieux! 

A la sortie de l'eau, je ne réalisais pas vraiment... mais en voyant la foule qui m'attendait sur la plage j'étais extrêmement content!!! 

Cet événement était dans les discussions du milieu depuis déjà plus de 6 mois avec pas mal de qualificatifs comme "la course du siècle", "la rencontre de toutes les légendes" ...Alors, la gagner!! Waaaahouuuu!!! Je ne pouvais pas être plus heureux en montant sur la plus haute marche du podium dans l'après-midi devant une foule de spectateurs et de compétiteurs. Et j'étais vraiment fier de partager cette victoire avec ma petite soeur Marion qui remportait elle aussi la compétition devant les légendes féminines du sport! Merci Papa, merci Maman de nous avoir amenés jusqu'ici... 

Je suis encore un peu dans les nuages, mais je suis vraiment ultra content de débuter la saison de la sorte et je souhaitais partager un peu tout cela avec vous dans ce récit. Encore un grand bravo à tous les compétiteurs 2015 pour avoir couru dans ces conditions musclées et à l'année prochaine!

En
Fr